Catégorie : Économie

Les différentes façons d’échanger, souvent contre de l’argent, des biens et des services.

Acteurs: stars et trous noirs

Une actrice, un acteur, pour nous autres, c’est forcément Julia Roberts, Harrison Ford, Gérard Jugnot ou Vanessa Paradis. Des stars, riches à millions.

Mais il y a d’autres acteurs, un peu moins chanceux. Et un peu moins riches.

Voyez cette actrice et cet acteur, dans ce spot de pub. Avouez tout de même que ça fait un peu moins rêver que Johhny Depp et Sandra Bullock, hein?

Et lui, arrivera-t-il à percer dans le cinéma:

Un acteur? Vigatro!

Croyez-vous qu’il soit content, au supermarché, quand on lui mime son spot ou qu’on lui hurle le nom de l’annonceur? Mais bon sang, pour une fois que quelqu’un le reconnait! Il ne doit pas signer beaucoup d’autographes, cela dit. Ou alors il signe du nom de l’annonceur?

Parfois, l’un d’eux arrive à monter une marche sur le grand escalier de la célébrité et de la richesse financière, par exemple Guillaume Denaiffe. Comment ça, ce nom ne vous dit rien? Bon, l’article en lien nous montre que sa condition, déjà enviable pour qui rêve d’en arriver là, est très très loin des stars.

Comble de l’horreur, ces inconnus sont parfois écartés des plateaux de tournage de publicité, de nouveaux par ces millionnaires, grassement plus payé que nos héros anonymes:

Vous savez maintenant pourquoi cette marque de café est particulièrement chère

Si le salaire minimum d’un acteur inconnu est relativement haut1)en France, cela peut atteindre 400 euros par jour de tournage,  il faut voir que notre brave homme ou femme ne travaille pas 8 heures par jour 48 semaines par année; de loin pas. La condition des désormais célèbres intermittents du spectacle n’est pas enviable et pour un qui pourra donner la réplique à l’un de ces millionnaires, ils sont des centaines à attendre le grand soir. En vain pour la plupart.

Et pourtant, des centaines de personnes, jeunes pour la plupart, continuent de rêver à ce métier via des concours télévisés, via uen grande soif de reconnaissance, de célébrité, mais pas du tout de talent car ce n’est pas le travail qui leur fait envie.

Andy Warhol a bien théorisé sur le quart d’heure de célébrité, mais il a omis de dire que c’était là une moyenne. À mon humble avis…

References   [ + ]

1. en France, cela peut atteindre 400 euros par jour de tournage

Métiers d’antan

Il n’est pas possible de freiner la technologie, que ce soit pour des raisons louables ou pas.

Ainsi, la légende veut que les maréchaux-ferrants aient tenté de discréditer l’automobile lorsqu’elle arrivait et leur promettait un avenir sombre. Il aura fallu, dans les années 70, que toute une génération se mette au poney pour assurer, dès les années 80, un amour de l’équitation suffisant pour que la profession ne meurt pas complètement.

 

Aujourd’hui, ce sont par exemple les caissières1)Et caissiers qui sont en proie à la panique: les bornes de caisse automatiques fleurissent dans nos supermarchés.
Aux cris de Stop à la pénibilité du travail, les magasins nous vendent du rêve 3.0, un mix d’avancée sociale et de nouvelles technologies, tout ça pour remplacer ces blablateuses de caissières aux idées tranchées par des robots sans scrupules ni familles. Le client devient le maillon faible, c’est lui qui pourra tricher avec ses achats. Et tant que la triche ne sera pas plus chère que la différence de prix entre un robot et une caissière, il est probable que les gérants laisseront couler. Avis aux amateurs!

 

barcode

 

Peut-on seulement imaginer tout le mal que Thomas Edisson a fait aux allumeurs de réverbères ? Ou le mal qu’a fait le standard téléphonique aux demoiselles du téléphone? En même temps, en tant que citoyens, aimeriez-vous vous trouver en discussion avec une jeune femme à chaque fois que vous décrochez le téléphone? Et voir passer des gens avec des échelles dans les rues à la tombée de la nuit? Le progrès ne vaut que s’il est partagé par tous, disait la SNCF Aristote. En voilà des exemples pour lesquels il n’y a pas d’exception. Bravo!

 

Si vous avez moins de 20 ans il y a fort à parier que vous finirez votre vie dans une maison de retraite elle aussi 3.0. Adieu les infirmières revêches, bonjour les robots. Conçus pour vous écouter divaguer, ils sauront y voir des symptômes de maladies telles que Alzheimer, schizophrénie ou inculture crasse. Ils pourront aussi vous aider à prendre votre traitement médical, quelle joie!

 

tokyo-1079524_640

Allez, venez, c’est l’heure de votre suppositoire!

Parmi les futurologues, certains nous promettent qu’en échange, on va voir arriver de nouveaux métiers. Mhhh… On a déjà eu droit aux community managers, aux fundraisers et aux experts bilan carbone; que peut-il nous arriver ensuite?

Chaperon sur internet, conducteur de véhicules à distance ou analyste de décisions complexes, voilà ce que nous prédit l’agence gouvernementale australienne pour la recherche scientifique. Au croisement du chauffeur de taxi et de Uber-autonome, le conducteur de véhicules à distance vous demandera où est-ce que vous allez, vous fera un brin de causette et vous demandera de mettre votre carte de crédit. Tout ça en étant assis dans son salon, en survet’ Addidas. Son beau-frère fera le même travail mais pour conduire un gros semi-remorque à travers l’europe.

Un mot encore: certains des métiers d’aujourd’hui sont les métiers d’antan de demain. Enfin, à mon humble avis…

References   [ + ]

1. Et caissiers

C’est pas un cadeau…

Je ne résiste pas au marronnier du moment: les cadeaux de Noël!

On a tous déjà été déçus à un point tel que la nouvelle d’un cancer du pancréas fasse moins mal qu’un vrai cadeau … euh… de merde. Oups, je n’ai pas l’habitude de dire de gros mots1)et moins encore d’en écrire mais je ne vois pas de meilleur vocable. Hélas.

De tels cadeaux, on en a tous reçu, c’est clair. Mais du coup, magie des maths, ça veut dire que beaucoup d’entre nous en ont donné aussi!

Oui, tu ferais mieux de te cacher, toi, le pyjama pour adulte; un bon cadeau de m…

Quand j’étais enfant, je me posais déjà des questions devant les cadeaux que s’échangeaient les adultes.

Tante Trucmuche est-elle vraiment ravie de recevoir un produit de douche et du sent-bon? Est-ce qu’on lui donne ça parce qu’elle pue?

Pourquoi, d’ailleurs, donne-t-on des cadeaux à Noël ?

On connaît tous l’histoire des rois mages qui amènent, qui de l’encens, qui de la myrrhe, qui de l’or, à l’Enfant Jésus pour célébrer sa naissance. Mais les premiers cadeaux de Noël datent d’avant: les Romains s’offraient des étrennes pour la nouvelle année. Entre adultes. Les cadeaux pour les enfants, eux, datent du Moyen-Âge et ne concernaient qu’une petite partie des enfants: ceux des familles riches. Aujourd’hui, les boutiques de seconde main, les services sociaux et les magasins de vente de stocks issus de faillites permettent d’offrir un cadeau à chaque enfant. Eh oui, chaque enfant d’ici a au moins un cadeau en hiver. Et cela parce qu’à 5’000km, il y a d’autres enfants qui eux ont travaillé tout l’été.

« Pas top »

Et s’il n’y a pas de cadeau?

Il y a un an, à Boston, un couple a atteint ce qu’il faut bien appeler un mètre étalon dans le genre: Monsieur a tué madame parce qu’elle voulait le mettre dehors parce qu’il ne lui avait pas offert de cadeau de Noël2)Si si, c’est vrai, cliquez sur le titre de paragraphe pour lire cette édifiante histoire!

Alors faites comme moi: faites-vous vous-même votre cadeau de noël. C’est un peu plus cher, certes, mais quand on aime…

References   [ + ]

1. et moins encore d’en écrire
2. Si si, c’est vrai, cliquez sur le titre de paragraphe pour lire cette édifiante histoire!

Quand les stars font la pub

De plus en plus de stars font de la retape pour des marques. Payées à prix d’or, ces personnes sont choisies parce qu’elles seraient des prescripteurs influents. Ah tiens.

Qui de vous s’est mis au café Trucmuche parce que George Clooney en fait la publicité? Qui s’est écrié, voyant Roger Federer mal à l’aise dans une réclame pour le Crédit Suisse, « Ah mais oui, il me faut ouvrir immédiatement un compte Machintruc avec son système de primes avilissant! » ?

Qui a commencé de fumer grâce à Ronnie?

En fait, nous le savons bien, les stars font ça pour l’argent. Beaucoup d’argent. Et si la plupart tachent de ne faire cela que pour des produits qu’ils aiment ou, à tout le moins, des produits auxquels ils acceptent d’être associés, cela ne change rien: ils nous demandent d’acheter le produit avec notre argent. Argent qui ira au fabricant, fabricant qui récupérera ainsi les sous qu’il a donné à la star. Et si possible, un peu plus.

En achetant le café Trucmuche, vous payez une partie des vacances de monsieur Clooney. C’est comme ça.

Alors, George, merci qui?!

Mais si le fabricant ne donnait pas tout cet argent à la star, il n’aurait pas à nous vendre ce café hors de prix et pourrait le vendre moins cher. Gagne-t-il vraiment plus en dépensant une somme folle pour se payer la star?

Parfois même, on sort des écrans de pub: quand Samsung lance son nouveau téléphone le mois dernier, tout un tas de stars envoient un tweet soit-disant depuis la soirée de lancement, avec un lien vers la page du fabricant. Qui était vraiment sur place, on ne le saura pas et ce n’est pas très important. Par contre, 100% des stars ont du toucher leurs chèques.

On est là en zone grise car c’est de la publicité rétribuée et pas identifiée en tant que telle.

Mais au final, la question reste: qui suit aveuglément les prétendus goûts de sa star préférée? Je veux dire, à part les filles de 13 ans?

Pas grand’monde, à mon humble avis. Mais alors pourquoi ça continue?..